next up previous contents Next: Le PATH où les Up: Les commandes de base. Previous: Copie vers des disquettes   Table des matières  


5.17 Archivages et sauvegardes.

Ne débuter jamais un travail avant que vous n'ayez une méthode sûre de sauvegarde de vos données.

Une des activités essentielles d'un administrateur système consiste à réaliser des sauvegardes (backups). Il est essentiel de ne jamais sous-estimer la volatilité des informations enregistrées sur un ordinateur. [La volatilité des données est leur capacité à disparaître ou à devenir ingérables]. Une sauvegarde est un duplicata de vos fichiers qui peut être utilisé en remplacement de données qui, en tout ou en partie, ont été détruites sur un ordinateur. L'idée est que toutes les données se trouvant dans un répertoire sont enregistrées dans un endroit différent, souvent sous forme compressée, de manière à être retrouvées en cas d'urgence. [De manière désormais usuelle, le terme ``répertoire'' désigne aussi bien un répertoire que les sous-répertoires, les fichiers des sous-répertoires et ainsi de suite...]. Quand nous voulons enregistrer divers fichiers, il est utile de les archiver en un seul fichier sur lequel des opérations peuvent éventuellement être réalisées. Lorsque de très nombreux fichiers sont ainsi regroupés, le fichier résultant est une archive. Usuellement, les archives ont l'extension .tar, qui est la contraction de tape archive.

Pour créer l'archive d'un répertoire, utilisez la commande tar:

tar -c -f <nom_de_fichier.tar> <répertoire> 


Créez un répertoire avec de nouveaux fichiers, et exécutez la commande tar pour une sauvegarde. Un fichier <fichier.tar> sera créé. Prenez bien note de tous messages d'erreur que tar rapporterait. Listez le fichier et vérifier si sa taille est appropriée par rapport à la taille du répertoire intial. Pour cela, exécutez (voir section 5.9): du -s <répertoire>. Vous pouvez aussi utiliser l'option verify (voir la page de man) de la commande tar pour vérifier l'intégrité de <fichier.tar>. Maintenant, supprimez le répertoire, et restaurez-le avec l'option extract de la commande tar:

tar -x -f <nom_de_fichier.tar> 


Votre répertoire devrait être recréé avec ses fichiers intacts. Il est intéressant d'appliquer l'option -v. Cette dernière affiche tous les fichiers qui ont été ajoutés ou extraits de l'archive lors de son traitement (archivage/désarchivage). Elle est très utile pour contrôler l'archivage.

Il va de soi que vous pouvez attribuer n'importe quel nom à votre archive. Toutefois, il est d'usage de la nommer <repertoire.tar> ce qui vous permet d'y voir plus clair grâce à l'extension. Une autre option intéressante est -p qui préserve les attributs de fichiers. Une fois votre archive obtenue vous voudrez probablement la compresser avec gzip, ce qui donnera le fichier <repertoire.tar.gz>, parfois nommé <repertoire.tgz> par souci de contraction.

Un nouveau type d'utilitaire pour l'archivage est cpio. cpio est plus performant que tar, mais est considéré comme plus difficile à manier. Le principe d'utilisation de cpio est similaire à tar et vous est laissé à titre d'exercice.


next up previous contents Next: Le PATH où les Up: Les commandes de base. Previous: Copie vers des disquettes   Table des matières  
1-01-2006